Les îles de l’est

  • Plus de 100 logements situés centralement pour tous les budgets
  • Réservation en ligne rapide et sûr
  • Entrez vos dates pour voir les logements disponibles tout de suite

 filter by 
  clear filter
8 hébergements près de Les îles de l’est
liste carte
| | Montrer tous |

Les îles de l’estL’une des conséquences de l’important développement que subit la ville au 17e siècle fut le réaménagement de l’industrie maritime, et l’on choisit pour cela le quartier idéalement situé au nord de la rue Hoogte Kadijk. Ce quartier qui faisait autrefois partie du golfe du IJ émergea à la suite d’un remblayage des terres. Les trois îles qui constituent les Oostelijke eilanden (îles de l’est) sont d’ouest en est: Kattenburg, Wittenburg et Oostenburg. De nombreuses entreprises liées à la navigation tels que des chantiers navals et les grands dépôts vinrent s’y installer.

L’amirauté d’Amsterdam, aujourd’hui la Marine Royale, s’installa dans la partie ouest de l’île Kattenburg. Le très imposant dépôt de la marine bâti sur l’eau et que l’on aperçoit bien du musée Nemo, date de 1655 et abrite le Musée de la marine depuis 1972. Le musée est fermé jusqu’en 2010 pour cause de travaux de rénovation. La collection comprend principalement des tableaux, des modèles réduits et des armes et elle illustre bien le glorieux passé maritime des Pays-Bas.

Alors que l’île Kattenburg a toujours été un quartier principalement résidentiel (totalement rénové pendant les années 60 du siècle dernier), l’île Oostenburg a été, depuis son origine, un quartier industriel. La Compagnie unie des indes orientales y construit ses chantiers autour de 1800, mais la période d’essor des V.O.C et de l’industrie maritime étant révolue, c’est l’industrie mécanique et d’acier qui prit le relais. Cette époque étant elle aussi du passé, les dernières usines de construction mécanique Stork durent fermer, entraînant la fin de l’époque industrielle dans le quartier Oostenburg qui s’est très vite transformé en un quartier branché. Les anciennes halles de l’usine Stork ont été transformées en salles de manifestations, tels que Theaterfabriek et Amsterdam Convention Factory.

Wittenburg est la plus peuplée des trois îles et fut gravement touchée par l’explosion de la population qui eut lieu entre la fin du 19e et le début du 20e siècle. Les maisons y étaient totalement délabrées. On entreprit de rénover tout le quartier au lendemain de la Seconde guerre mondiale et les maisons en trop mauvais état furent démolies et reconstruites.

Les trois îles sont reliées le long du canal Nieuwevaart par ce qu’on appelle le « eilandenboulevard » (le boulevard des îles). Quelques magasins et restaurants animent ce boulevard, dont la fameuse fumerie Frank Heyn, très réputée auprès des amsterdamois. A mi-chemin sur la route, on trouve l’église Oosterkerk datant du 17e. De l’autre coté de la route se situe le musée t Kromhout, aménagé dans un chantier naval de 1757 et où l’on trouve encore de vieux engins à vapeur, des moteurs ainsi qu’une ancienne forge. On y rencontre des amateurs de la navigation qui s’affairent autour des vieux bateaux. On peut se rendre aux Oostelijke eilanden à pied à partir de la Gare Centrale, avec les bus 42, 22 et 32 ou avec le tram 26.

Vous cherchez un hébergement à Amsterdam? Ici vous trouverez un appartement, péniche ou B&B pour votre séjour.
Entrez votre arrivée et de départ, puis tous les logements disponibles.