Oosterpark

  • Plus de 100 logements situés centralement pour tous les budgets
  • Réservation en ligne rapide et sûr
  • Entrez vos dates pour voir les logements disponibles tout de suite

 filter by 
  clear filter
1 hébergement près de Oosterpark
liste carte
| | Montrer tous |

Le quartier du Oosterpark porte le nom du parc qui fut aménagé dans sa forme présente au siècle dernier. L’intention première était de construire un quartier chic mais le budget réduit ne permit de réussir cela qu’en partie ; c’est autour du parc que l’on trouve les plus belles maisons du quartier. L’hôpital catholique Onze Lieve Vrouwe Gasthuis fut construit dans ce quartier après son agrandissement. De nombreux catholiques et juifs du centre ville s’installèrent dans ces nouvelles maisons autour du parc.

L’Institut royal des tropiques fut à son origine construit en 1926 sur le terrain du cimetière de l’est, Oosterbegraafplaats. Le cimetière fut ensuite reconstruit dans le quartier du Watergraafsmeer et renommé le Nieuwe Oosterbegraafplaats.

De nombreuses maisons du quartier disparurent au cours de la seconde guerre mondiale et surtout pendant l’hiver de la disette de 1945. On remplit les espaces vides avec des maisons plus spacieuses pendant les années 70, ce qui redonna de la vitalité au quartier. Aujourd’hui, les maisons autour du Oosterpark sont très cotées.

Le Oosterpark est le premier parc à Amsterdam qui fut construit, en 1891, par la municipalité. Il fut dessiné par Leonard Anthony Springer dans le style paysagiste anglais. Il y a plusieurs statues et monuments à admirer dans le parc, dont entre autres: « le Cri » de Jeroen Henneman, une sculpture construite à la mémoire du réalisateur et chroniqueur Theo van Gogh, assassiné dans ce quartier en novembre 2004 à cause de sa critique ouverte de l’Islam. Cette sculpture symbolise la liberté d’opinion. « De Titaantjes » (Les Titans) est une sculpture de Hans Baayens à la mémoire de l’écrivain néerlandais renommé, Nescio (pseudonyme de Jan H.M. Gronloh, 1882-1961) et de son livre du même nom. « Het Nationaal Monument Slavernijverleden » (le Monument National de l’Esclavage), conçu par Erwin de Vries occupe le parc depuis 2002. La fin de l’esclavage (1 juillet 1863) est célébrée le 1e juillet de chaque année.

Le festival de l’Oosterpark dont l’entrée est gratuite a lieu chaque année le 5 mai. Les amateurs de musique du monde peuvent également se rendre à la fameuse fête « Roots Open Air » qui fait partie du festival « Amsterdam Roots Festival », un événement annuel dans le parc.

Het Koninklijk Instituut voor de Tropen (KIT) – L’Institut royal des tropiques

Linnaeusstraat 2 / www.tropenmuseum.nl

La construction de l’Institut royal des tropiques (KIT) fut achevée en 1926 sur l’ancien terrain du cimetière de l’est (Oosterbegraafplaats). Le KIT est spécialisé dans les connaissances, la transmission et la coopération dans le domaine des cultures du monde entier. Le KIT devint le successeur du Musée colonial à Haarlem qui fut construit en 1864. Lorsque sa construction fut achevée en 1926, la collection consistait alors principalement de la collection du Musée colonial à Haarlem et de la collection anthropologique du zoo Artis. De nos jours, la collection comprend 150.000 photos et 164.000 objets, avec principalement des meubles et objets d’intérieur, des outils et des bijoux. Il possède huit collections permanentes et organise de nombreuses expositions. D’autre part, le KIT possède une boutique avec un grand choix de musique du monde, une grande bibliothèque ainsi qu’un restaurant avec un menu exotique.

Vous cherchez un hébergement à Amsterdam? Ici vous trouverez un appartement, péniche ou B&B pour votre séjour.
Entrez votre arrivée et de départ, puis tous les logements disponibles.