Watergraafsmeer

  • Plus de 100 logements situés centralement pour tous les budgets
  • Réservation en ligne rapide et sûr
  • Entrez vos dates pour voir les logements disponibles tout de suite

 filter by 
  clear filter
1 hébergement près de Watergraafsmeer
liste carte
| | Montrer tous |

Le quartier du Watergraafsmeer trouva son origine en 1629 pendant l’assèchement du lac Diemermeer et fait partie des quartiers d’Amsterdam situés au niveau le plus bas. Il est entouré par les rues Ringdijk, Gooiseweg et Kruislaan et au nord par la voie ferrée en direction de Weesp.

De nombreux amsterdamois aisés se firent construire des résidences secondaires dans le Watergraafsmeer au 17e et 18e siècle. La villa Frankendael, qui se situe au milieu du quartier, est la dernière résidence d’été servant de témoin de l’époque.

Le quartier du Watergraafsmeer est de nos jours essentiellement un quartier résidentiel avec des habitations spacieuses et souvent des jardins. Grâce à sa liaison facile et rapide avec le centre par tram 9, ce quartier est aujourd’hui chéri par ceux souhaitent vivre au calme et avec plus d’espace.

A l’est, au bout de l’avenue Kruislaan, on trouve le Science Park Amsterdam, un centre de recherche pour sciences exactes. On y trouve des facultés appartenant à l’Université d’Amsterdam ainsi que l’institut du « Amsterdam Internet Exchange » (AMS-IX). Il s’agit de l’échangeur Internet le plus important des Pays-Bas et aussi un des plus grand du monde. Une très grande partie du trafic Internet entre fournisseurs néerlandais passe par le réseau de AMS-IX.

C’est en 1927 que l’on posa la première pierre du Linnaeushof, un ensemble d’habitations devenu monument municipal. Ce complexe se situe au milieu du quartier, en face de la villa et du parc Frankendael. Il fut construit par les architectes de l’Ecole d’Amsterdam, A.J. Kropholler et A.J.J.F Staal. L’origine des architectes est reconnaissable par le style des bâtiments tandis que l’atmosphère à la fois villageoise et urbaine du Linnaeushof, sa sobriété mêlée à sa vivacité que crée la disposition ludique des bâtiments et, au centre de la cour, la cohabitation entre l’église colossale de H.H. Martelaren van Gorcum et le grand parc de tennis, toutes ces particularités donnent au lieu un caractère unique.

Le Watergraafsmeer est limitrophe à Diemen, petite ville de banlieue située juste en dehors du plan visible sur le site. Exactement à la frontière entre les deux, on trouve le quartier Betondorp (village en ciment) qui vaut la peine d’un détour. Le « village » fut construit entre 1923 et 1925 à un emplacement qui paraissait très loin du centre-ville à l’époque. Les architectes les plus importants de ce projet furent J.B. van Loghem et D. Greiner. Le ciment fut utilisé en raison de son coût faible et de sa main d’œuvre réduite dans la construction et aussi parce qu’il n’y avait pas assez de briques à cette époque. Le village est construit autour d’une place centrale appelée Brink, où les magasins, la bibliothèque et l’association locale sont situés. Aucune église et aucun café ne faisaient partie du plan initial. Les maisons y sont petites et ont toutes des toits plats. Le fameux auteur Gerard Reve et le footballeur Johan Cruyff y ont tous les deux grandi. Jusqu’en 1996, le stade de football du club Ajax ‘De Meer’ se trouvait a coté de Betondorp, de l’autre coté du Middenweg.

Pour s’y rendre : tram 9.

Vous cherchez un hébergement à Amsterdam? Ici vous trouverez un appartement, péniche ou B&B pour votre séjour.
Entrez votre arrivée et de départ, puis tous les logements disponibles.